Pourquoi renforcer les containers ?

Pourquoi renforcer les containers qui servent à la construction d’une maison ? C’est une question légitime que beaucoup de personnes se posent. Le container est une structure dite auto-portée, elle ne nécessite pas de renforts normalement mais pour réaliser une maison il va falloir créer de grandes ouvertures, donc il faudra renforcer ceux-ci.

Les containers, quelque soit la taille de ceux-ci, sont constitués de 4 angles et de longerons sur la partie haute. Lorsque l’on réalise des ouvertures dans ceux-ci il est soit possible de conserver des bandes de tôle, soit rajouter une poutre type IPNUPN sur la partie coupée ou un poteau vertical.

Les renforts ne sont pas indispensables dans tous les cas, il faut étudier l’utilité de ceux-ci au cas par cas. Pour notre projet par exemple, nous avons dû ajouter (à la demande du charpentier), 3 renforts. Par soucis de solidité, nous avons mis 12 poteaux supplémentaires pour assurer la solidité des containers sur le temps.

Comment renforcer les containers ?

Il existe plusieurs façon de procéder pour renforcer les containers.

Il y a la technique qui consiste à conserver un bandeau de tôle sur la partie haute du container. Ce bandeau évite au container de flancher, elle est la plus économique, mais aussi la moins résistante. Il ne vous sera pas possible de poser des charges lourdes par la suite sur le toit du container (on parle là de charges supérieures à 250kg au M²). Il vous faudra également effectuer des découpes parfaites si vous souhaitez garder cette partie apparente. Si ce n’est pas la cas, vous pourrez la dissimuler dans le faux plafond (faites tout de même attention à la hauteur du plafond plancher fini).

La seconde technique pour renforcer les containers consiste à ajouter des poteaux verticaux. Pas besoin d’utiliser des poteaux monstrueux, de simple poteaux creux en acier rectangulaires ou carrés suffisent. Il faudra tout de même veiller à utiliser une taille minimum en fonction de l’abaque des charges du fabricant (sensiblement pareil d’un fabricant à l’autre). Pour notre chantier par exemple, nous avons dû découper l’intégralité de trois parois de containers (deux de 12m et une de 6m). Pour les plus grands, nous avons opté pour deux poteaux de 50mm*100mm*3mm jumelés, chaque poteau résiste à une charge verticale de 5.48tonnes pour une hauteur de 2.5M, donc jumelés il peuvent résister à 10.96tonnes. Charge totalement improbable sur la toiture mais bon, qui peut le plus, peut le moins 😉

Les poteaux peuvent au choix êtres dissimulés dans futurs cloisons ou laissés apparents. Pour notre cas, nous dissimulons tous ces poteaux dans les cloisons et les murs.

La troisième solution utilise une poutre horizontale. Cette solution s’utilise lorsque qu’une grande portée est nécessaire, ou lorsque l’utilisation de poteaux n’est pas possible (pas de cloisons par exemple). Nous avons dû utiliser cette solution à deux reprises sur le chantier de notre maison.

Il existe plusieurs types de poutres, toutes ne se valent pas, il est donc nécessaire d’utiliser l’abaque du fournisseur ou de faire appel à un bureau d’études qui saura vous aiguiller.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire!
Merci de renseigner votre nom ici