Les massifs des fondations

Vous vous en doutez, une maison repose sur des fondations, et cela vaut aussi pour une maison en containers. Elles doivent être solides pour assurer la stabilité de la maison dans le temps. Nous avions le choix entre différents types de fondations, découvrez vers quoi nous nous sommes dirigés, mais aussi pourquoi nous avons fait de choix.

Quels types de fondations pour une maison en containers ?

Ici, nous allons voir ensemble quels étaient les choix possibles en terme de fondations. Les avantages de celles-ci mais aussi les éventuels inconvénients pour ce type de construction.

Il n’y a pas réellement de fondations particulièrement adaptées à une maison en containers, une maison traditionnelle se prêtera plus à un certain type de fondations, mais pas une en containers.

Pourquoi ? C’est simple, votre maison n’a pas besoin poutrelles qui accueillerons les hourdis (visible sur la photo ci-dessus). Il n’y a pas que ce type de fondations pour une maison, mais ici, nous traiterons ce type de fondations en priorité.

Cela s’explique par le fait que les containers possèdent déjà une structure porteuse du plancher. Sous le plancher d’un container, nous retrouvons les poutrelles, sur celles-ci reposent des planches de bois qui supportent les charges. Les poutrelles sont de type UPN, elles sont soudées sur la structure même du container, cela rend toute la structure rigide. Le plancher vissé sur les poutrelles fait une épaisseur de 3Cm, il est extrêmement résistant, il peut parfaitement encaisser les charges de votre maison. Lorsqu’un container est utilisé pour faire transiter des marchandises, il est en capacité d’accueillir une charge répartie de 30 tonnes, ce qui représente environ 1000kg (1 Tonne) au m² (valeur donnée pour un container de 40 pieds, soit 12M de long). Une dalle en béton classique est calculée pour supporter une charge de 500kg/M², soit la moitié moins.

On peut donc dire, que si vous souhaitez (cela vous regarde) stocker des charges très lourdes chez vous, il n’y a pas de raisons de s’en priver (attention tout de même à prendre en compte l’état de la structure porteuse (les poutrelles sous le plancher).

Revenons-en aux choix possibles, le premier choix utilise plus ou moins le même procédé que celui des containers marine, une structure périphérique, et des poutrelles qui sont en appuis sur cette structure, le tout accueillant le plancher.

Un autre choix possible aurait été celui d’une dalle coulée directement dans une structure périphérique (voir la photo à gauche).

Comment procéder pour les fondations de la maison ?

Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton \ »éditer\ » pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici