Le calage des containers

Comment caler et fixer les containers aux fondations ?

Lorsque nous avons réaliser les fondations, il nous était possible de fixer les containers de différentes manières.

Nous aurions pu choisir de couler des plaques dans les massifs afin de souder les angles des containers dessus, nous aurions également pu couler les angles des containers dans le béton.

Mais non, nous avons opté pour une autre solution, plus « simple ».

Nous allons commencer par voir ensemble à quoi sert le calage des containers aux fondations, et comment procéder pour caller les containers aux fondations.

A quoi sert le calage des containers?

Avant de voir comment caller les containers, il faut déjà comprendre le rôle du calage.

Lorsque le maçon a fait les fondations de la maison, il a évidemment fait tout le nécessaire pour que celles-ci soient le plus possible d’aplomb. Mais, il faut prendre en compte le fait que le matériel utilisé lors de la création des fondations, n’est pas précis à 100%, malheureusement.

Prenons pour exemple cet excellent niveau laser LEICA.

Laser haute précision de maçon

La précision de celui-ci est de plus ou moins 1,5mm sur 30M, vous allez me dire que ce n’est pas grand chose, et je peut le comprendre, mais là, on parle du maison en containers.

Ce laser coute 3000€, tous les maçons ne l’ont pas, beaucoup de maçons utilisent des laser avec un prix plus bas, ce qui fait que la marge d’erreur est plus importante.

De plus, un maçon n’a pas nécessairement l’habitude de travailler sur les fondations d’une maison en containers, et ne prend donc pas en considération certaines contraintes propre à cette construction. Et un maçon, ne travaille pas au millimètre, mais au centimètre, donc niveau précision, ce n’est pas idéal pour des containers.

Poser des containers sur des fondation qui ne sont pas parfaitement au même niveau à des conséquences. Essayez donc de poser un rectangle rigide sur ses angles. Si les 4 points d’appuis ne sont pas parfaitement alignés, le rectangle bougera, là c’est pareil, les containers risque de bouger, et cela malgré leur poids (4 tonnes pour un container de 12 M).

Sur une maison réalisée en parpaing ou en prique, s’il y a un léger décalage, celui-ci est rattrapé avec l’arase. C’est une bande de béton qui se trouve sur la dernière rangée de parpaings, elle sert à rattraper le niveau. Avant de poser la charpente par exemple.

Vous comprenez bien qu’il n’est pas possible de réaliser cette arase sur des containers, il faut donc trouver une autre solution.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here